Troubles de l'Audition

       Anatomiquement, l’oreille se définie comme l’organe de l’audition qui se divise en 3 parties décrites de l’extérieur vers l’intérieur du crâne respectivement : oreille externe, oreille moyenne et oreille interne

Types de surdité

       Chaque compartiment de l’oreille (externe, moyenne et interne) peut être responsable d’une perte de l’audition et selon le compartiment atteint, la surdité peut être de différent type : ​

  • Surdité de transmission.

  • Surdité de perception ou neurosensorielle.

  • Surdité mixte (transmission et perception).

Niveaux de surdité

       Le niveau de la surdité est défini selon l’intensité de perte auditive mesurée lors des tests auditifs. Cette intensité de perte est exprimée en décibels (dB). Plus l’intensité sonore pour entendre est élevée, plus la surdité est importante.
L’audition est considérée normale entre 0 et 20 dB d’intensité moyenne sur les fréquences 500, 1000 et 2000 Hz.

  • Entre 20 et 40 dB nous parlons de surdité légère.

  • Entre 40 et 70 dB de surdité moyenne.

  • Entre 70 et 90 dB de surdité sévère.

  • Entre 90 et 120 dB de surdité profonde.

  • En cas d’absence de perception sonore, la surdité est dite totale, on parle alors de cophose.

Moyens d’évaluation de la surdité

Audiométire tonale

       Permet la recherche le seuil auditif. Ce test peut se faire en champ libre (avec deux haut-parleurs) pour les enfants mais est le plus souvent pratiquer au casque dans une salle silencieuse avec l’aide d’un audiomètre qui permet de faire varier l’intensité du son. 
Deux types de casque sont utilisés :

  • Un casque audio-stéréo posé sur les oreilles qui permet de tester une oreille après l’autre et qui informe sur les seuils auditifs de l’oreille dans son ensemble (oreilles externe, moyenne et interne). La courbe retrouvée est appelée conduction aérienne.

  • Un vibrateur maintenu sur la mastoïde par un serre-tête qui permet de tester une oreille après l’autre et qui informe sur les seuils auditifs de l'oreille interne. La courbe retrouvée est appelée conduction osseuse.

Potentiels Evoqués Auditifs (PEA)

       Après stimulation de l'oreille interne par des sons haute-fréquence (3000 Hz) répétés à forte intensité, l’information sonore, qui se déplace de l'oreille interne vers le cerveau via le nerf auditif, est recueillie par des électrodes posées sur le visage.
Cet examen peut être assimilé à un électro-encéphalogramme du trajet de l’information sonore vers le cerveau. Chaque bifurcation nerveuse entre les différentes étapes du trajet de l’information sonore sera visualisée par une onde bien précise. Lorsque l’audition est normale, les ondes I, III et V doivent apparaître dans un délai correcte et avec une bonne amplitude. En diminuant l’intensité des stimulations sonores, seulement l’onde V est visible jusqu’à une intensité de 10 dB. C’est le seuil d’apparition de l’onde V qui permet de confirmer le niveau sonore le plus faible entendu par le patient. Ce seuil doit correspondre à celui retrouvés sur l'audiométrie tonale sur les fréquences 2000 et 3000 Hz.