Otites et diabolos

     Les aérateurs trans-tympaniques sont des systèmes enchâssés à travers le tympan permettant la ventilation de l’oreille moyenne.

Il existe différents types d’aérateurs, certains sont en silicone, d’autres en titane ; certains ont une forme de T, d’autres de diabolos.
Le chirurgien décidera avec vous du type d’aérateurs à mettre en place.

Pourquoi mettre des drains ?

Ce geste est proposé en cas :

  • d’otites moyennes aigues à répétition

  • de rétraction tympanique

  • d’otites séro-muqueuses avec retentissement auditif et résistance au traitement médical.

Comment se passe l’intervention ?

L’intervention se déroule sous anesthésie générale au bloc opératoire. Le médecin anesthésiste vous aura donné les informations concernant l’anesthésie. En règle générale celle-ci est de courte durée, réalisée lors d’une hospitalisation en ambulatoire.

Quelles sont les suites ?

Certains types de drains permettent de se doucher et de se baigner (sans plonger) sans protéger les oreilles quelques jours après l’intervention. Le chirurgien en discutera avec vous. Malgré tout un traitement par gouttes auriculaires vous sera prescrit pendant quelques jours.
Classiquement, un écoulement peut se produire dans les suites immédiates de l’intervention.
Votre chirurgien vous reverra un mois environ après le geste chirurgical.
La durée de vie des aérateurs est de 6 mois à deux ans environ parfois plus. Une remise en place est parfois nécessaire.

Quels sont les risques ?

Le risque essentiel est l’expulsion ou l’obstruction précoce de l’aérateur entraînant une possible récidive de la pathologie initiale. Une autre mise en place peut vous être proposée.
Certains types de drains entraînent des risques de perforation résiduelle tympanique de par leur taille, dépendant aussi de l’état du tympan lors de la pose du drain.